24/12/2017

APRES LE 30ème ANNIVERSAIRE DU CLUB

Après une magnifique cérémonie le 11 novembre, avec "Okinawa à Canet en Roussillon", une équipe participera les 13 et 14 janvier 2018 à Géménos (13) à un Grand Stage dirigé par Maître Kenyu CHINEN 9ème dan. Toute la subtilité du Karate Shorin Ryu sera travaillé. Avec notamment une expression : « il n'y a pas de première attaque », symbolisant bien la notion de défense de l'Art Martial d'Okinawa, et que l'on ne doit jamais « attaquer le premier ». Culture et tradition sont contenus dans ce Karaté authentique qui est à l'origine de toutes les écoles du karate modernes.  « Nous ne pratiquons pas un karaté à la française », mais un karaté d'Okinawa en France. Petite subtilité mais qui fait la différence. La forme traditionnelle du karaté peut être un sujet de discussion. Oshukai perpétue la tradition avec une transmission de « Maître à disciple ». Les formes originelles techniques sont maintenues, conservées avec application. Pas de changement ou d'adaptation qui pourraient modifier l'Art d'Okinawa. Il s'agît bien d'authenticité en relation étroite avec l'histoire et la culture d'Okinawa. Enlevez cette culture et «l' Esprit d'Okinawa », et le karaté se modifie. Cette « voie » comporte des exigences de travail, de remise en cause et de recherche. 

karate,oshukai,okinawa,shorin ryu,shurite,traditionnel,budo,arts martiaux,combat,self defense

Les commentaires sont fermés.